Le Moniteur des Pharmacies n° 2757 du 06/12/2008
 

Comparatif

Les officines ont été autorisées à vendre en accès libre certains médicaments le 1er juillet 2008. Depuis, on estime qu'environ un tiers d'entre elles ont créé un espace spécifique. Pour les pharmaciens qui ne savent pas comment faire, agenceurs et groupements proposent différents concepts. Du plus sobre au plus élaboré. Voici notre sélection.


Pour beaucoup d'agenceurs, le libre accès n'est pas encore entré dans les moeurs des pharmaciens. Souvent, ils décident d'aménager un espace par simple réaction à un concurrent qui, lui, a décidé d'en faire une valeur ajoutée pour son officine. Pour Pierre Fabre Merchandising, l'espace en question se limite trop souvent à un habillage de l'existant. Ce prestataire préconise, au pire, un aménagement de gondoles déjà présentes dans l'espace de vente avec un fronton « Médication officinale, demandez conseil à votre pharmacien ». Au mieux, une « tour » d'exposition juste avant les comptoirs. Boursin Agencement Cet agenceur propose une tour d'une hauteur de 1,80 m et de 70 cm de large, déclinée dans toutes les couleurs et avec quatre faces d'exposition. Son coût : 900 à 1 100 euros. Cinq officines en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !