Le Moniteur des Pharmacies n° 2753 du 15/11/2008
 

Le grand débat

Obsolète, inadapté, voie de garage... Le diplôme de préparateur fait l'unanimité contre lui et doit donc être rénové. Simple dépoussiérage ? Réforme de fond ? La formule de la future formation est loin d'être au point car une question essentielle demeure : un diplôme, oui, mais pour quoi faire ?


Des préparations en chute libre, une formation inadaptée aux besoins des officines, des apprentis qui se font plus rares (- 12 % entre 2007 et 2008*), un recrutement au niveau bac pour une grande majorité (86 %) des quelque 10 000 apprentis en formation en 2008... C'est dans ce contexte que la Commission paritaire nationale de l'emploi de la pharmacie d'officine (CPNE-PO) a réclamé une remise à plat du BP de préparateur. En février dernier, elle écrivait à la ministre de la Santé : « Les activités professionnelles définies dans le référentiel de 1997 du BP de préparateur en pharmacie ne sont plus adaptées au métier [...]. En conséquence, elle souhaite qu'un nouveau référentiel soit mis en chantier. » Son président actuel, Patrick Le Métayer (Force ouvrière), se bat pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !