Le Moniteur des Pharmacies n° 2753 du 15/11/2008
 

Questions de comptoir


Réponse. L'ordonnancier est un document confidentiel dont la consultation est réservée aux personnes habilitées. Outre le personnel de l'officine (dans le cadre de l'exercice de ses fonctions), il s'agit des juges d'instruction, des officiers de police munis d'une commission rogatoire et des inspecteurs de santé publique. Dans le cadre d'une enquête de flagrance, l'officier de police judiciaire peut requérir tous documents intéressant l'enquête, y compris ceux issus d'un système informatique ou d'un traitement de données nominatives, sans que puisse lui être opposée l'obligation au secret professionnel. Le fait de s'abstenir de répondre dans les meilleurs délais à cette réquisition est puni d'une amende de 3 750 euros. Seuls les journalistes, les avocats et les médecins bénéficient du secret professionnel. Sources : article 132-22 du Code pénal, article 60- 1 du Code ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !