Le Moniteur des Pharmacies n° 2753 du 15/11/2008
 

PROFESSION

Actualité


BRUNO LAMAURT, Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis)Il est temps de l'autoriser et de faire savoir au grand public que le circuit officinal n'est pas plus cher que les enseignes de parapharmacie et la grande distribution. En revanche, je suis plus circonspect quant à une publicité sur les prix du médicament qui ne ferait qu'exacerber la concurrence entre pharmaciens. Attention à ne pas se tromper de combat, ni d'adversaire ! Affilié récemment à Pharmavie, j'ai joué le jeu en participant à la campagne du groupement sur les prix, alors qu'elle m'a un peu choqué et qu'elle n'a pas dopé mes ventes. Cela me gênerait moins qu'une enseigne ou un réseau communique sur le coût d'un panier de soins à l'intérieur duquel l'adhérent conserverait son espace de liberté en termes de choix. CLAIRE KALK, Mutzig (Bas-Rhin)Je ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !