Le Moniteur des Pharmacies n° 2745 du 27/09/2008
 

Questions de comptoir


Réponse. Non, la monographie de l'Imovane précise que, « dans tous les cas, la posologie ne dépassera pas 7,5 mg par jour ». Le pharmacien n'est donc pas autorisé à délivrer plus de deux boîtes de 14 comprimés à 7,5 mg (non renouvelables), et les boîtes supplémentaires ne seraient en principe pas prises en charge par l'assurance maladie. Le Stilnox répond à la même règle. En revanche, la monographie du Noctran mentionne uniquement une « posologie habituelle » de 10 mg par jour. Le pharmacien pourrait donc, le cas échéant dans le cas du Noctran, délivrer un traitement d'un mois avec une posologie supérieure, soit plus de une boîte de 30 comprimés à 10 mg. Mais dans ce cas, il semble prudent de contacter au préalable le médecin pour s'assurer ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu généralisé, constatez-vous un accroissement de la fréquentation avant 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK