Le Moniteur des Pharmacies n° 2733 du 07/06/2008
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Moins de deux ans après le passage en GMS de médicaments OTC en Italie, le leader de la grande distribution italien Coop va encore plus loin en lançant ses propres médicaments à la marque. Du coup, les laboratoires menacent de distribuer eux-mêmes leurs produits. Un scénario-catastrophe... qui pourrait passer les Alpes. C'est Coop qui le prédit.


Coop a été le premier à ouvrir des espaces « pharmacie » dans ses hypers en 2006. La loi d'août 2006 autorisant la vente de médicaments en GMS avait pour ainsi dire été faite pour lui... Le leader italien de la grande distribution va aujourd'hui encore plus loin en proposant sur les gondoles de ses 81 Coop Salute - des « espaces santé » créés en 2006 - des boîtes de 20 comprimés effervescents d'aspirine et de vitamine C Coop à 2 euros, soit moitié prix par rapport aux marques de laboratoires que Coop vend à 5 euros dans ses propres espaces et que l'on trouve à 6 euros, en moyenne, dans les officines. La mise au point du projet, la présentation de son dossier auprès de l'Agence italienne du médicament ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Souhaitez-vous pratiquer les TROD-Covid-19 à l’officine ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK