Le Moniteur des Pharmacies n° 2727 du 26/04/2008
 

ÉVALUATION

Transactions

Les bars se vendent encore plus cher que les pharmacies, mais pas les boulangeries. Ce constat est tiré de la base de données sur les prix de cession des TPE créée par les associations et centres de gestion agréés. Revue de détails.


Les six fédérations nationales qui rassemblent associations et centres de gestion agréés ont créé la seule base de données sur les prix de cession des TPE. Pour le commerce et l'artisanat, cette base repose sur 8 500 cessions parmi 54 professions étudiées. Pour les professions libérales, le prix de cession de la clientèle représente un pourcentage des recettes de l'année n -1, très variable d'une profession à l'autre : entre 21,5 % et 32,2 % selon les régions pour les infirmières, entre 101,4 % et 128,2 % pour les assureurs. La moyenne nationale se situe à 33,73 % pour les géomètres, 30,60 % pour les auto-écoles, 53,94 % pour les chirurgiens et seulement 37,27 % pour les vétérinaires. Les autres TPE plus chères dans la moitié nordL'étude des prix de cession ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK