Le Moniteur des Pharmacies n° 2716 du 16/02/2008
 

Questions de comptoir


réponse. Selon la loi en vigueur, le pharmacien n'a aucune obligation de prendre en charge des déchets dont il n'est pas producteur. S'il n'accepte pas de les récupérer, il peut, en revanche, adresser la personne à la mairie de son domicile qui a la responsabilité d'informer des conditions d'élimination des DASRI, ou l'inviter à contacter l'association locale de patients diabétiques, ou encore la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise d'énergie. Un projet de décret est en cours de préparation pour que les collectivités territoriales et établissements publics de coopération intercommunale mettent en place sur tout le territoire une véritable filière d'élimination des DASRI. Il obligera aussi tous les fabricants de produits « piquants » ou « coupants » à mettre à disposition, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu généralisé, constatez-vous un accroissement de la fréquentation avant 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK