Le Moniteur des Pharmacies n° 2711 du 12/01/2008
 

PROFESSION

Actualité


Les députés et sénateurs ont reçu entre le 19 et le 26 décembre un courrier et une affiche (voir ci-contre) exprimant la réserve - le mot est faible - de l'APLUS (Action pharmaceutique libérale d'union syndicale) vis-à-vis du libre accès aux médicaments. Le courrier demande aux parlementaires d'« intervenir de toute urgence auprès du ministère de la Santé pour que d'autres propositions soient au moins étudiées avant toute décision ». Car des propositions, l'APLUS en a. « Notre organisation propose des solutions qui répondent aux objectifs visés, le développement de la médication officinale, sans exacerbation de la dimension commerciale, explique posément mais fermement Pascal Chassin, président de l'APLUS. Tout le monde parle d'une remise à plat des compétences de chacun pour une meilleure efficience professionnelle. Pourquoi, dès lors, ne pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !