Le Moniteur des Pharmacies n° 2700 du 10/11/2007
 

PUY-DE-DÔME

Actualité

Régions


Remède de choc, depuis le 1er novembre, pour les assurés sociaux du Puy-de-Dôme. Dans toutes les pharmacies, le bénéfice du tiers payant n'est désormais plus accordé aux patients qui refusent les médicaments génériques. L'ensemble des assurés sociaux, y compris les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC), est concerné par ce dispositif. Avec un taux de substitution de moins de 71 %, le département avait, fin 2006, échappé une première fois de justesse au couperet, ayant pu passer la barre fatidique des 70 % contrairement à la Haute-Loire et à une vingtaine d'autres départements. + 1 % de substitution = 100 000 Euro(s) d'économiesMais cette fois-ci, avec un taux de substitution inférieur à 73 % au 30 juin 2007, pas de sursis. Les représentants des trois régimes de l'Assurance ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK