Le Moniteur des Pharmacies n° 2695 du 06/10/2007
 

PROFESSION

Actualité

Le 27 septembre, les syndicats ont débattu avec la CNAM de l'extension du « tiers payant contre générique », du remboursement des préparations et de l'écoulement des anciennes vignettes. Chaud !


Doucement mais sûrement, le « tiers payant contre générique » s'étend. La Commission paritaire nationale du 27 septembre a entériné l'extension de la mesure à une cinquantaine de départements. Généralisation rampante ? « Non, répond Pierre Leportier, président de la FSPF. Il y a cette volonté côté CNAM mais nous nous y opposons. Actuellement, il y a environ 30 % des départements au-dessus du seuil limite qui ne se voient pas appliquer la mesure. » Sa mise en place est cependant de plus en plus critiquée par l'USPO. « Elle ne fait pas le distinguo entre les mauvais substitueurs dans des départements à fort taux de substitution et les bons substitueurs dans les départements concernés par le dispositif », reproche Gilles Bonnefond, son secrétaire général. Selon lui, il faut faire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !