Le Moniteur des Pharmacies n° 2695 du 06/10/2007
 

LABORATOIRES

Entreprise

La Cooper va fêter son centenaire en novembre. Après une période difficile consécutive à deux rachats, la vieille dame de Melun affiche des progressions à faire pâlir ses « jeunes » concurrents.


Je viens vous proposer une affaire susceptible de vous intéresser parce que vous êtes un jeune et que ma proposition ne peut intéresser que les jeunes, qui comprennent que l'avenir leur appartient s'ils se remuent... » C'est en ces termes qu'Albert Salmon, un officinal de Melun, invite en 1907 des confrères à s'unir pour créer la Coopération pharmaceutique française. Sa philosophie : exploiter, ensemble, les produits préparés à grande échelle par les membres de la société et se doter d'une politique d'achat commune. Rachetée une première fois par Rhône-Poulenc en 1994, l'institution centenaire appartient depuis 2000 à la holding Caravelle. Si les préparations ont fait son succès, la Cooper se concentre maintenant sur les spécialités pharmaceutiques. Celles-ci représentent plus de la moitié du chiffre d'affaires (153 millions en 2006) et leurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !