Le Moniteur des Pharmacies n° 2695 du 06/10/2007
 

PROFESSION

Actualité


Benoît Beaudoin, Montigny-lès-Metz (Moselle)La loi de répartition de 1999 a abaissé les quotas de population de 5 000 à 3 500 habitants dans les départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle. Ce nouveau quota, en stabilisant le réseau, a satisfait les pharmaciens sans pour autant fermer la porte aux créations. Je ne vois pas pourquoi il ne serait pas maintenant étendu à toute la France. Je suis favorable également aux transferts au sein d'une région, lesquels resteront, à mon avis, marginaux. Une modification de la loi de répartition démogéographique ne devrait pas faire l'objet de vives contestations de la part de Bruxelles, plus préoccupée par l'ouverture du capital des officines. Dominique Jehle, Décines-Charpieu (Rhône)Avec une pharmacie par tranche entière de 3 500 habitants, on ne peut qu'être satisfait en tant que titulaire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !