Le Moniteur des Pharmacies n° 2638 du 26/08/2006
 

PROFESSION

Actualité


La grande majorité des Français connaît les risques d'infection liés à une hospitalisation, selon une enquête IPSOS commanditée par l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (OPEPS). Mais l'information reste encore trop partielle sur les facteurs de risque et les conséquences. Et les professionnels de santé ne savent souvent pas comment orienter les patients. Pourtant, dans 6 à 7 % des hospitalisations, le patient développe une infection nosocomiale soit 750 000 cas par an en France, entraînant 9 000 décès, sans compter les séquelles. Le surcoût annuel dû aux infections nosocomiales serait de 2,4 à 6 milliards d'euros. Or, 30 % pourraient être évitées tout simplement par une meilleure prévention, souligne l'OPEPS. Celui-ci propose donc trois orientations, dans la continuité du programme de lutte contre les infections 2005-2008 - outre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK