Le Moniteur des Pharmacies n° 2636 du 08/07/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Un rapport parlementaire*, présenté le 29 juin, pointe du doigt la banalisation croissante des médicaments psychotropes en France. 11 % des assurés sociaux en consomment régulièrement. Un Français sur trois en a déjà pris. L'assurance maladie y consacre 1 milliard d'euros de remboursement par an dont 250 millions seraient pourtant prescrits hors indications. Huit prescriptions sur dix émanent de généralistes et beaucoup ne respectent pas les recommandations, s'inquiète la députée Maryvonne Briot, auteur du rapport : « On observe à la fois des problèmes de consommation pendant des durées excessivement longues et des phénomènes de traitements insuffisants. » L'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé propose 14 recommandations afin d'améliorer l'usage des psychotropes. Une première série est destinée aux médecins : adapter leur formation initiale et continue afin d'assurer un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK