Le Moniteur des Pharmacies n° 2636 du 08/07/2006
 

POST-AMM

Produits

Prescription


Les produits de contraste utilisés au cours des interventions coronaires peuvent engendrer une néphropathie. Ce risque est d'autant plus élevé qu'il s'agit d'un traitement aigu d'un infarctus du myocarde, que la quantité de produit de contraste utilisée est importante et qu'il n'est pas possible de mettre en place une prophylaxie rénale. Des chercheurs milanais ont donc voulu savoir quel bénéfice pouvait apporter la N-acétylcystéine - dont on savait qu'elle pouvait réduire la néphrotoxicité d'un produit de contraste - au cours du traitement de l'infarctus du myocarde. Ainsi 354 patients subissant une angioplastie primaire ont reçu soit 600 mg de N-acétylcystéine en bolus suivis de deux fois 600 mg par jour jusqu'à 48 heures de l'angioplastie, soit une dose double de l'antidote, soit un placebo. Un tiers des patients sous placebo ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK