Le Moniteur des Pharmacies n° 2636 du 08/07/2006
 

PROFESSION

Actualité


Avant de porter plainte devant l'Ordre contre un confrère, les pharmaciens ont intérêt à y regarder à deux fois. C'est ce que l'on peut retenir du jugement du tribunal de grande instance de Colmar du 21 mars 2006. Rappel des faits. Sur plainte de 33 pharmaciens alsaciens, Daniel Buchinger est traduit en chambre de discipline pour publicité intempestive et manque de loyauté envers ses confrères. Il a installé dans son officine un « drive in » qui a fait l'objet d'un reportage sur TF1 et de nombreux articles dans la presse locale et professionnelle. Le conseil régional de la région Centre, saisi de l'affaire, relaxe définitivement Daniel Buchinger, déclarant que les plaintes au fond sont mal fondées. Il intente alors une action en dommages et intérêts devant le tribunal de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que la dispensation de chimiothérapies orales requiert une rémunération spécifique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK