Le Moniteur des Pharmacies n° 2623 du 08/04/2006
 

PROFESSION

Actualité

Le 2 avril, dans la foulée de la signature de la convention pharmaceutique, les premiers commentaires politiques sont venus du débat du « Moniteur ». Morceaux choisis.


Frédéric Van Roekeghem, directeur de l'UNCAM (photo), l'a expliqué, ce cadre national va organiser les relations entre officines et Assurance maladie : cette dernière reconnaît ainsi le rôle de professionnel de santé du pharmacien dans la qualité du système de soins. Et, précise Pierre Leportier, président de la FSPF, la profession se voit reconnaître son rôle dans la maîtrise médicalisée, ce qui permettra de limiter la logique de maîtrise comptable (baisse des prix, déremboursements...) qui a prévalu jusqu'à la crise de cet automne. « Nous allons pouvoir faire sur d'autres points, comme la qualité et la coordination des soins, ce que nous avons fait avec le générique », souligne-t-il. Autres avantages listés par Claude Japhet, président de l'UNPF : « Privilégier les discussions au lieu de l'imposition de décisions unilatérales, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !