Le Moniteur des Pharmacies n° 2618 du 04/03/2006
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Aller à un concert de rap, des boules Quies vissées dans les oreilles. Voilà qui n'est pas encore entré dans les moeurs, à en croire l'enquête sur les dangers de la musique amplifiée menée pour l'association Journée nationale de l'audition auprès des jeunes de 15 à 30 ans. C'est pourtant l'un des gestes qui pourraient contribuer à prévenir les traumatismes sonores et le vieillissement prématuré du système auditif constatés chez les jeunes adeptes des discothèques et de certains concerts. Autre enseignement de cette enquête : contrairement aux chaînes hi-fi, bridées par le voisinage, les baladeurs, en pleine explosion chez les plus jeunes (15-19 ans), s'écoutent souvent puissamment. Même si leur puissance sonore est limitée à 100 décibels depuis 1998, leur écoute prolongée peut endommager le tympan. Autant de messages à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !