Le Moniteur des Pharmacies n° 2520 du 24/01/2004
 

EN BREF

Actualité


Malgré une récente jurisprudence, un jugement du tribunal de grande instance du Mans condamne Aventis Pasteur MSD dont le vaccin antihépatite B est en cause dans la survenue de troubles neurologiques chez un patient, un risque faible ayant été admis. L'an dernier, la Cour de cassation avait cassé deux jugements mettant en cause le vaccin de GSK (sclérose en plaques), estimant qu'il fallait établir un lien de causalité certain dans ce genre d'affaire et non juger en fonction d'un « faisceau de présomptions de preuves ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !