Le Moniteur des Pharmacies n° 2520 du 24/01/2004
 

EN BREF

Actualité


Des médecins hospitaliers qui font une ordonnance à un malade pour qu'il se fournisse hors du budget de l'hôpital. Le phénomène, connu, récemment évoqué publiquement par Jean-François Mattei, vient de se reproduire à l'hôpital Georges-Pompidou. Un pneumologue a fourni à un malade une ordonnance de Péflacine 400 en demandant à sa famille de se le procurer en ville, ce qui fut fait après la visite de trois officines. L'hôpital a reconnu qu'une telle demande - illégale - pouvait arriver « à titre exceptionnel [...] quand la pharmacie de l'hôpital est en rupture de stock, qu'il n'y a aucun équivalent et qu'il y a une urgence à recevoir ce traitement ». Les médicaments sont normalement inclus dans le prix de journée.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !