Le Moniteur des Pharmacies n° 2502 du 20/09/2003
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Il y aura désormais un avant et un après-août 2003 », a déclaré le ministre de la Santé, auditionné jeudi devant la mission d'information de l'Assemblée. Reconnaissant lui-même « une faiblesse du système d'alerte sanitaire », il a mis en cause le non-déclenchement par la DGS du nouveau dispositif d'alerte DGS-Urgent (créé fin mai) à l'intention des professionnels de santé. Un dispositif où, à ce jour, seuls 10 % des médecins libéraux sont inscrits à la liste de diffusion... « Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, un décompte fiable des victimes n'a pas été disponible », se défend Jean-François Mattei. Mais de toute façon, selon les experts des Centers for Disease Control (CDC) d'Atlanta, convoqués à sa demande, « lorsque les premières victimes arrivent aux urgences, l'alerte sanitaire a déjà 72 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !