Le Moniteur des Pharmacies n° 2500 du 06/09/2003
 

PROFESSION

Actualité


La canicule peut-elle avoir influencé la conservation et la date de péremption des produits stockés dans les armoires à pharmacie familiales et les officines non climatisées ? Si l'Inspection n'a pas souhaité s'avancer sur cette question (lire Le Moniteur 2499), la Centrale humanitaire médicopharmaceutique (CHMP) apporte, elle, des éléments rassurants. Bien que la température accélère les processus de dégradation (pour chaque augmentation de 10 °C, la vitesse de dégradation double), « il y a relativement peu de risque de détérioration sur des périodes aussi courtes tant que les conditions climatiques ne sont pas extrêmes », selon Jean-Yves Videau, pharmacien responsable de la CHMP. Les études de stabilité de son laboratoire, sur des produits longtemps exposés à plus de 40 °C, ont révélé une dégradation, mais les conditions climatiques des essais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK