Le Moniteur des Pharmacies n° 2483 du 29/03/2003
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


La prise d'un antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS) multiplie par 3,6 le risque d'hémorragie digestive haute. Quelle que soit la molécule : fluoxétine, citalopram, paroxétine, sertraline, fluvoxamine. Est également concernée la clomipramine, antidépresseur imipraminique bloquant le transport de la sérotonine. Ce risque de saignements a été démontré au cours d'une étude danoise incluant plus de 26 000 personnes sous ISRS. Il est d'autant plus important chez les sujets absorbant en même temps un AINS : il est alors multiplié par 12,2 et par 5,2 avec l'aspirine à faible dose. Source : « Archives of Internal Medicine », vol. 163.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Souhaitez-vous pratiquer les TROD-Covid-19 à l’officine ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK