Le Moniteur des Pharmacies n° 2483 du 29/03/2003
 

EUROPE

Actualité


Le Collectif Europe et médicament* a lancé un « appel public » contre les amendements que le Conseil des ministres européens prépare au projet de directive sur la législation pharmaceutique. Un argumentaire qui vient contrebalancer le lobbying de l'industrie, qui ne s'est jamais cachée de vouloir encore infléchir les politiques sur certains points. Exemple, notamment, à propos de l'AMM centralisée, obligatoire pour toute nouvelle substance selon le texte voté par le Parlement cet automne. La version revue par le Conseil serait source d'« interprétations les plus fantaisistes » selon le Collectif, qui juge la procédure centralisée plus sûre que la reconnaissance mutuelle « totalement opaque ». A l'intérieur du délai maximal de 210 jours pour obtenir une AMM, étaient prévus 90 jours pour l'analyse des données : la Commission considérerait que « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous régulièrement des tire-lait ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK