Le Moniteur des Pharmacies n° 2481 du 15/03/2003
 

Cahier formation

l'essentiel Après un infarctus du myocarde, aucun symptôme résiduel ne se manifeste en général. Pourtant le patient demeure exposé à des complications : troubles du rythme ventriculaire, récidive d'infarctus, dysfonction du ventricule gauche. Sans compter l'évolution de l'athérosclérose au niveau d'autres artères. Connaître les facteurs de risque associés est également nécessaire. La prévention en postinfarctus du myocarde consiste d'abord en un traitement polymédicamenteux. Instauré à l'hôpital, il se poursuit à vie. Il comprend au minimum de l'aspirine, un bêtabloquant et une statine. En présence d'une dysfonction ventriculaire gauche s'y ajoute un IEC. L'arrêt d'un tabagisme est impératif, de même que le contrôle d'un diabète, d'une hypertension artérielle. Enfin, le « régime méditerranéen », riche en acides gras polyinsaturés mais pauvre en graisses saturées, a prouvé son efficacité dans la lutte contre l'athérosclérose.


ORDONNANCE Un patient après un infarctus so uffrant d'une sinusiteMarcel P. a été victime d'un infarctus du myocarde il y a 4 mois. Il reçoit depuis un bêtabloquant, une statine, un dérivé nitré et un antiagrégant plaquettaire. Alors qu'il souffre d'une sinusite aiguë, un généraliste de garde lui prescrit un kétolide et un corticoïde sans connaître son traitement postinfarctus. LE CASMarcel P., 75 ans, 72 kg pour 1 m 80, non fumeur, souffre d'une maladie coronaire depuis plus de six ans pour laquelle il est traité. Il y a quatre mois, il a été hospitalisé d'urgence pour une douleur thoracique angineuse constrictive nitrorésistante. Le diagnostic d'infarctus du myocarde aigu a été confirmé a posteriori par un bilan enzymatique. L'inefficacité du traitement thrombolytique entrepris à H + 2 a motivé une coronarographie suivie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK