Le Moniteur des Pharmacies n° 2479 du 01/03/2003
 

Cahier formation

l'essentiel Pathologie respiratoire contagieuse, la coqueluche n'est pas seulement une maladie de la petite enfance. Bordetella pertussis, la bactérie responsable de la maladie, sécrète des toxines à l'origine d'un signe clinique caractéristique : une toux quinteuse, suffocante, en chant du coq qui peut durer 5 semaines. Le traitement repose sur l'érythromycine pendant 14 jours qui élimine toute contagiosité en 5 jours. Pour les personnes en contact direct avec le patient, une prophylaxie antibiotique est souhaitable. La maladie peut notamment être gravissime chez le nourrisson non encore immunisé. La vaccination est pratiquée dès l'âge de deux mois en trois injections à un mois d'intervalle, avec un premier rappel à 16-18 mois et un second à 11-13 ans. Aucun vaccin n'est réalisé à l'âge adulte. Il n'est donc pas impossible d'avoir plusieurs fois la coqueluche, car l'immunité postvaccinale ou acquise après la maladie ne protège qu'une dizaine d'années.


ORDONNANCE Un jeune père de famille atteint de la coqueluche La prise en charge d'une coqueluche chez un patient adulte nécessite la prescription d'un antibiotique spécifique et d'un antitussif. Le médecin prévoit également de pratiquer une vaccination de rappel chez ce jeune père de famille. LE CASMadame M. vient à la pharmacie acheter du lait pour son nourrisson de 2 mois. Elle en profite pour demander un sirop contre la toux pour son mari. Depuis 4 jours, celui-ci présente une légère dysphagie (sans fièvre) et une toux sèche gênante et fatigante, sans autre symptôme. Il ne souffre d'aucune maladie chronique. Rhinathiol toux sèche (à base de pholcodine) est conseillé à raison d'une cuillère à café par prise à renouveler toutes les quatre heures si besoin, sans dépasser 5 jours de traitement. La consultation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK