Le Moniteur des Pharmacies n° 2457 du 21/09/2002
 

PROFESSION

Actualité


La commission technique paritaire nationale CNAM-officine de jeudi promettait d'être houleuse. Au menu, le refus des flux dégradés par la CPAM 93, qui risque de faire tache d'huile (voir Le Moniteur n° 2456), officiellement pour favoriser les flux sécurisés. En fait, les caisses ne veulent plus mettre à jour le fichier (local) des pharmaciens télétransmettant en Iris B2, alors que celui des officinaux en SESAM-Vitale est national. Reste que le dégradé est bien prévu par la convention SESAM-Vitale. De quel droit le refuser ? « SESAM-Vitale est une convention de traitement électronique, pas de tiers payant, ce dernier étant toujours régi par la convention de 75 ratifiée par des accords locaux, explique Pierre Leportier (FSPF). Ce qui donne la possibilité à une caisse de refuser le tiers payant pour les assurés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !