Le Moniteur des Pharmacies n° 2457 du 21/09/2002
 

RECHERCHE

Actualité


La nicotine serait un facteur de risque important de la mort subite du nourrisson. Des travaux menés à l'Institut Pasteur et publiés récemment avancent que la nicotine transmise via le sang par la mère enceinte fumeuse à son foetus conduirait à une activation continue d'un récepteur nicotinique. Conséquence : une diminution de l'efficacité des réflexes respiratoires et d'éveil chez le nouveau-né. Le risque est-il comparable avec l'utilisation de substituts nicotiniques ? Le Dr Anne Borgne (photo), tabacologue à l'hôpital Jean-Verdier de Bondy (Seine-Saint-Denis), fait le point : « J'ai été très troublée par cette étude. Je défends ardemment la substitution nicotinique pendant la grossesse et considère même qu'elle n'est pas assez utilisée. Désormais, j'aurai un peu tendance à modérer mon propos. Cela dit, l'étude présente des zones d'ombre. On ne sait ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !