Le Moniteur des Pharmacies n° 2421 du 24/11/2001
 

Cahier formation continue


Quels sont les médicaments le plus souvent incriminés dans les hypothyroïdies d'origine iatrogène ? La survenue d'une hypothyroïdie doit être surveillée essentiellement lors des traitements par amiodarone, lithium ou antithyroïdien de synthèse (prescrits pour traiter une hyperthyroïdie). Une hypothyroïdie peut être diagnostiquée chez 1 à 30 % des patients sous amiodarone et chez 8 à 30 % des patients traités par lithium. Dans ces trois contextes, un dosage de TSH doit être pratiqué tous les six à douze mois de façon systématique et pendant toute la durée du traitement. L'hypothyroïdie régresse-t-elle toujours à l'arrêt du traitement incriminé ? La survenue d'une hypothyroïdie sous amiodarone ou lithium n'est pas une indication à interrompre le traitement, qui est en général indispensable au patient. L'hypothyroïdie est simplement corrigée par la mise en route d'un traitement substitutif. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK