Le Moniteur des Pharmacies n° 2421 du 24/11/2001
 

Cahier formation continue


Quelle qu'en soit l'origine, le traitement des hypothyroïdies repose sur la mise en route d'une thérapie substitutive. La mise en place du traitement dépend de l'origine de l'hypothyroïdie et des caractéristiques du patient. Hormones thyroïdiennes Le traitement de l'hypothyroïdie fait le plus souvent appel à la thyroxine T4, de façon à supprimer les signes cliniques de l'hypothyroïdie, en remplaçant les hormones thyroïdiennes insuffisamment produites. L'utilisation de liothyronine T3 est d'un maniement plus délicat (action rapide mais brève). L-thyroxine (T4) - Seuls les dérivés lévogyres de la thyroxine (L-thyroxine et Lévothyrox) sont utilisés ; les dérivés dextrogyres ont surtout été utilisés comme agents hypocholestérolémiants. Le traitement est théoriquement prescrit à vie, bien qu'une rémission spontanée puisse survenir dans 20 % des thyroïdites auto-immunes dites de Hashimoto. - La dose moyenne de lévothyroxine nécessaire pour traiter ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La fermeture des commerces non essentiels a-t-elle des conséquences sur votre propre activité économique ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK