Le Moniteur des Pharmacies n° 2419 du 10/11/2001
 

Actualité


Le Russe Lev Sandakhchiev, directeur de l'institut Vektor, l'un des deux sites connus au monde pour abriter les souches du virus de la variole, sème le doute. Selon lui, certains chercheurs russes sous-payés auraient tout à fait pu fournir des Etats désireux de développer des armes biologiques. Aussi préconise-t-il la reprise de la vaccination antivariolique générale. En France, la stratégie serait plutôt à l'action ponctuelle. S'il s'agit d'un cas importé, seul le personnel de santé concerné serait vacciné. Pour un cas apparu en France, la vaccination serait étendue à l'entourage. Compte tenu du caractère incertain de la protection fournie par une ancienne vaccination, les 24 ans et plus, même s'ils ont reçu une primovaccination, voire un rappel (compte tenu des calendriers vaccinaux en vigueur jusqu'en 84), devraient également se soumettre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !