Le Moniteur des Pharmacies n° 2419 du 10/11/2001
 

Cahier formation continue


Vous avez récemment proposé une nouvelle classification des sinusites chroniques. Le sujet est-il toujours d'actualité ? Plus que jamais ! Les examens endoscopiques, le scanner permettent aujourd'hui de classer les sinusites chroniques en deux grands groupes : celles qui sont localisées et celles qui sont diffuses. Pour les sinusites localisées, le sinus maxillaire est le plus souvent atteint. Une origine dentaire est fréquemment évoquée. Pour les sinusites diffuses, ce sont les polyposes nasosinusiennes qui sont en cause. Les praticiens devraient désormais raisonner à partir de cette classification pour instaurer un traitement adéquat. Vous venez d'évoquer les polyposes nasosinusiennes. Sont-elles fréquentes ? Les polyposes nasosinusiennes, dont l'origine est inconnue, sont en constante augmentation. Elles sont terriblement invalidantes. Le nez est bouché, un écoulement se produit dans l'arrière-gorge, une perte complète de l'odorat et d'une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !