Le Moniteur des Pharmacies n° 2419 du 10/11/2001
 

Actualité

Enquête


La substitution par générique est interdite en Italie. Cette interdiction s'est cependant assouplie depuis 1998, notamment lorsque le médicament prescrit n'est pas disponible en pharmacie. Pour le moment, les pharmaciens italiens se satisfont du caractère exceptionnel de la substitution. Les génériques détiennent actuellement une part de marché de 3 %. Mais depuis le 1er juillet, le ministère de la Santé a adressé à tous les assurés une brochure où sont listés les princeps et leurs génériques avec leurs prix publics. Cette initiative a eu un effet immédiat car les génériques sont entièrement remboursés quels que soient leurs prix, alors que pour les princeps, en caractère rouge, correspond une somme à payer par l'assuré non remboursable. Cette somme est en fait la différence entre le prix du princeps et son générique le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !