Le Moniteur des Pharmacies n° 2419 du 10/11/2001
 

Actualité

Enquête


J.-C. GEORGOUTSOS On assiste depuis la fin des années 90 à une multiplication des génériques et à une baisse considérable des prix des spécialités. Deux conséquences du plan d'économies lancé par le gouvernement en 1998 (lire notre enquête « Grèce : la guerre des prix aura-t-elle lieu ? », parue dans Le Moniteur n° 2406 du 7 juillet 2001). Mais la substitution par le pharmacien demeure interdite, ce qui n'a pas empêché la part de marché des génériques d'atteindre tout de même 13 % à la fin des années 90. Il n'existe pour le moment aucun mécanisme financier susceptible d'inciter à la délivrance de ces produits ou même à leur prescription. Il faut dire que le niveau bas du prix des médicaments en Grèce laisse peu de marge de manoeuvre à de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !