Le Moniteur des Pharmacies n° 2419 du 10/11/2001
 

Vous avez la parole

Ce que vous pensez


Il y a deux ou trois ans, Rhône-Alpes avaient de grosses difficultés de pénurie alors que d'autres régions connaissaient le chômage. Avec les 35 heures, cette pénurie a dû partout monter d'un cran. Reste que des situations critiques peuvent encore être évitées lorsque le pharmacien titulaire est soucieux de créer des conditions d'accueil favorables pour le personnel. J'emploie plusieurs mois par an une personne qui vient de Normandie, que j'héberge et qui trouve ici une ambiance très familiale. Il est certain que les pharmacies rurales auront toujours des difficultés à embaucher si elles ne proposent pas des possibilités de logement. En ce sens, la pénurie actuelle est une bonne chose car elle incite les pharmaciens à proposer une offre de meilleure qualité. Albin Dumas, Lalevade-d'Ardèche (07) Ici, la situation n'est pas encore ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !