Le Moniteur des Pharmacies n° 2415 du 13/10/2001
 

Actualité


VÉRONIQUE LE LANN En 2002, les pharmacies de garde du Haut-Rhin éteindront leurs croix vertes. Pour connaître l'officine de garde, l'usager devra téléphoner à la police (en zone urbaine) ou à la gendarmerie (en rural) qui appellera ensuite l'officinal pour lui annoncer sa venue. Le système, qui s'inspire de ce qui se pratique déjà ailleurs, a été demandé par les représentants professionnels qui ont rencontré à cet effet les responsables de la police et de la gendarmerie à la préfecture le 28 septembre. « Au départ, rapporte Jack Saigne, président de l'Ordre régional, personne n'était chaud, mais le commissaire a expliqué que depuis la mise en place de ce système à Mulhouse après 22 heures, il y avait eu moins de criminalité. » Plus de croix verte allumée donc, ni de numéro ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !