Le Moniteur des Pharmacies n° 2415 du 13/10/2001
 

Actualité


Lors de son séminaire d'automne ce week-end à Paris, le groupement Europharmacie a lancé une série d'accusations contre les pouvoirs publics, « qui par leur incurie et leur manque de soutien » n'ont pas permis à la profession d'atteindre l'objectif d'économie (en pourcentage) attendu sur le générique. La CNAM a également été tancée pour sa communication défaillante. Mais on vient d'apprendre que le ministère a lancé un appel d'offres concernant une campagne grand public sur le générique pour le premier semestre 2002. Parmi les griefs adressés au gouvernement, Jean-Luc Tomasini, président d'Europharmacie (photo), reproche notamment « de ne pas inscrire au Répertoire de nombreuses molécules tombées dans le domaine public et possédant de fortes rotations ». Et Bernard Capdeville, président de la FSPF, qui avait fait le déplacement, de fustiger « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !