Le Moniteur des Pharmacies n° 2409 du 01/09/2001
 

Actualité


Plusieurs dizaines d'infirmiers libéraux doivent aujourd'hui rembourser à leur caisse de Sécurité sociale plusieurs dizaines, voire centaines de milliers de francs pour avoir dépassé leur quota d'activité en 2000. Les infirmiers sanctionnés ont décidé de réagir en attaquant leur caisse devant le tribunal administratif. « Comment voulez-vous réduire le nombre d'actes de soins ?, a expliqué Patricia Bruckmann, infirmière à Forbach (57) à l'AFP. [...] Les consoeurs sont toutes débordées. Et puis on ne peut pas refuser des soins, ce serait contraire à notre déontologie. » Selon la CPAM de Sarreguemines, « ce processus de plafonnement n'a pas pour objectif de faire des économies mais vise à empêcher les infirmières d'enchaîner les soins à outrance ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !