• fiche (texte) :

    À SAVOIR

    Toutes les piqûres d’insectes ou apparentés (aoûtats, araignées, fourmis…) se traduisent par la présence d’une papule prurigineuse centrée par le point de piqûre, parfois très inflammatoire, voire vésiculeuse.

    Piqûre de moustique
    Les moustiques sont fréquents à proximité des points d’eau, l’eau étant nécessaire pour le développement des larves. La piqûre provoque une papule. Le prurit est dû à la salive de l’insecte injectée lors de la piqûre. Les lésions sont asymétriques, parfois groupées.

    Piqûre de puce
    Chats et chiens sont de fréquents contaminants mais les pigeons peuvent aussi être porteurs de puces. Les puces peuvent survivre plusieurs mois dans les fentes de parquet et dans les tissus d’ameublement. Le pic de fréquence se situe en été et au début de l’automne. Les piqûres de puces provoquent des papules très prurigineuses, souvent groupées par trois ou quatre sur un trajet linéaire.

    Piqûre d‘aoûtats
    Fréquents en fin d’été dans les broussailles, les aoûtats sont des larves d’acariens dont la morsure provoque l’apparition de plaques rouges, prurigineuses, avec ou sans œdème localisé. Les papules sont regroupées sur les zones de striction des vêtements : ceinture, élastiques de sous-vêtements…

    QUEL TRAITEMENT PROPOSER ?

    Désinfecter et calmer l‘inflammation
    Désinfecter la piqûre 2 fois par jour pour éviter le risque de surinfection par grattage, en particulier chez l’enfant : chlorhexidine, hexamidine. Puis appliquer une crème antiprurigineuse anesthésique (Onctose, Quotane), voire un corti-coïde chez l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans (Dermofenac démangeaisons, Cortapaisyl…). Si nécessaire, compléter par un traitement antihistaminique per os (Actifed allergie, Humex allergie, Alairgix comprimés à sucer…).

    Le traitement homéopathique
    En traitement : Ledum palustre 5 CH et Apis 5 CH, 3 granules à renouveler toutes les heures, puis espacer suivant amélioration.

    Prévention dans les pays tempérés (dans les pays tropicaux, voir fiche « Paludisme »)

    • La molécule la mieux tolérée est l’IR 3535 (Cinq sur Cinq Zones tempérées, Biovectrol famille, Apaisyl répulsif…).
    • Chez la femme enceinte : privilégier les mesures physiques de protection (imprégnation des vêtements par de la perméthrine et moustiquaire imprégnée) et l’application de répulsif IR 3535 à 20 % au maximum.

    QUELS CONSEILS DONNER ?

    Utiliser des diffuseurs électriques
    À base de pyréthrinoïdes insecticides, ils sont efficaces et conseillés pour la nuit, y compris pour les chambres d’enfants (Cinq sur Cinq…). Ils assurent une protection contre moustiques, guêpes, taons, aoûtats et araignées.

    Trucs et astuces
    L’essence de citronnelle est faiblement répulsive. Ne pas l’appliquer directement sur la peau (elle est allergisante) mais disposer quelques gouttes dans une soucoupe. Certains supports sont imprégnés d’huiles essentielles (Bugchaser bracelet, Moustifluid patch diffuseur, à laisser à moins de 1 mètre des nourrissons et jeunes enfants, mais hors de leur portée…). En traitement des aoûtats, les lésions peuvent être badigeonnées de benzoate de benzyle (Ascabiol, à utiliser avec précaution chez l’enfant).

    Autres petites bêtes...

    • Araignées : en métropole, les araignées peuvent provoquer des réactions avec œdème, inflammation parfois intense, papule ou bulle, et douleurs importantes. La thermolyse du venin peut être réalisée dans les heures qui suivent la piqûre. En Corse, la veuve noire possède un venin neurotoxique qui peut donner des réactions graves : une consultation médicale est indispensable.
    • Scorpions : les piqûres de scorpions, en France, peuvent être douloureuses mais sont sans gravité.
    • Tiques : Moustikologne anti-tiques peut être vaporisé sur la peau et les vêtements, Insect écran vêtements uniquement sur les vêtements, pour une protection d’environ 2 mois…
    • Punaises de lit : s’adresser à un spécialiste ou aux services d’hygiène de la mairie.
  • theme (Thème) : Vacances / Voyages
  • date_maj (Date de mise à jour) : 2017-06-01
  • lien_fiche_conseil (Lien vers fiche conseil) : Moustiques-puces-aoutats
  • Calage (description) :

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK