• fiche (texte) :

    À SAVOIR

    L’énurésie nocturne est une incontinence avec miction complète et involontaire survenant pendant le sommeil, chez un enfant de plus de 5 ans.
    L’énurésie touche de 10 à 15 % des enfants de 5-6 ans, dont un tiers mouillent leur lit au moins 3 fois par semaine. Elle atteint plus souvent les garçons (70 % des cas) que les filles. Le trouble disparaît spontanément avec l’âge. Un pour cent des adolescents et 0,5 % des adultes sont énurétiques.

    Énurésie primaire ou secondaire ?
    L’énurésie est dite primaire lorsque l’enfant n’a jamais été propre (80 % des cas). Elle est dite secondaire si l’enfant a été propre pendant une période d’au moins 6 mois.

    Rechercher la cause

    • Une hérédité certaine : des antécédents familiaux d’énurésie existent dans 30 à 60 % des cas. Le risque pour un enfant de devenir énurétique est de 25 à 45 % si l’un de ses parents l’était.
    • Un sommeil trop profond : la majorité des enfants énurétiques présentent un sommeil très profond et la réaction d’éveil induite par la réplétion vésicale est perturbée.
    • Le retard de maturation : la plupart du temps, l’énurésie survient dans un contexte familial équilibré, sans qu’un lien puisse être établi avec un événement particulier. Elle est alors mise sur le compte d’un retard de maturation du contrôle sphinctérien. L’énurésie est dans ce cas le plus souvent primaire. Elle s’améliore avec le temps : le taux de guérison spontanée est de 15 % par an chez les enfants âgés de 5 à 10 ans.
    • L‘anomalie de sécrétion de l‘hormone antidiurétique (ADH) : le trouble du rythme de sécrétion de l’ADH, ou vasopressine, pourrait favoriser l’énurésie.
    • Autres facteurs : l’encombrement important au niveau ORL et le syndrome d’apnées du sommeil pourraient favoriser l’énurésie.

    QUEL TRAITEMENT PROPOSER ?

    Consulter systématiquement
    Une première consultation est toujours indispensable pour vérifier l’absence de cause organique et mettre en place un suivi psychologique. Le traitement médicamenteux (Minirin, Ditropan, antidépresseur tricyclique) n’est instauré qu’en dernier recours. La prise en charge psychologique doit intégrer l’enfant dans la gestion de son handicap. Un carnet d’autosurveillance peut être rempli chaque matin par l’enfant à l’aide d’un code ludique (un soleil si la nuit a été sèche, un nuage dans le cas contraire).

    Le « pipi-stop » pour contrôler la vessie
    Le « pipi-stop » peut être proposé à l’enfant comme une aide pour acquérir le contrôle de sa vessie. C’est une méthode fondée sur l’utilisation d’un appareil électrique à piles qui produit une sonnerie dès que l’enfant commence à uriner. L’appareil est composé d’une valisette contenant la sonnerie et le circuit électrique et d’une couche en tissu placée dans le slip de l’enfant, contenant un capteur d’humidité ; la moindre trace d’humidité ferme le circuit électrique et déclenche la sonnerie. Dès que l’enfant est réveillé par la sonnerie, il achève sa miction sur le pot ou aux toilettes. L’amélioration survient en général au bout de quelques jours ; un traitement de consolidation de 4 semaines est souhaitable.

    QUELS CONSEILS DONNER ?

    Dédramatiser !
    Dédramatiser le problème auprès des parents : l’énurésie est un problème fréquent jusqu’à 10 ans (parfois plus tard) et finit toujours par guérir.

    Motiver l‘enfant
    Conseiller aux parents de responsabiliser et de motiver l’enfant dans la prise en charge de son problème : ne pas mettre de couches à un grand enfant, lui apprendre à changer de pyjama et le laisser mettre tout seul son linge mouillé dans le panier à linge.

    Diminuer les boissons le soir
    Éviter les boissons abondantes le soir, penser à faire uriner l’enfant avant le coucher, mettre un pot à proximité du lit si les toilettes sont éloignées.

  • theme (Thème) : Urologie
  • date_maj (Date de mise à jour) : 2017-06-01
  • lien_fiche_conseil (Lien vers fiche conseil) : Enuresie
  • Calage (description) :

Allez-vous profiter de la possibilité offerte aux pharmaciens d’un dépistage gratuit du Covid-19 ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK