Porphyre répond :

Question :

« Embauchée depuis 2002, je n’ai toujours pas signé de contrat de travail. Que se passera-t-il si un jour ma titulaire vend son officine ? »

Sandra, préparatrice


Porphyre répond :

Le Code du travail autorise que le contrat de travail à durée indéterminé soit oral. Les heures effectuées, la rémunération et l’ancienneté sont justifiées par les bulletins de salaire. En cas de cession, le contrat oral est transmis sans avenant à signer. Toutefois, ce type de contrat pose un problème de preuve en cas d’attribution de prime ou d’avantage non prévu par la convention collective et non indiqué sur le bulletin de paie.

Anne-Charlotte Navarro

Certains de vos patients ont-ils fait des malaises à l'officine après injection d'un vaccin contre le Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK