Ce médicament est un médicament à délivrance particulière. Pour consulter ses conditions de délivrance détaillées et les conseils à donner aux patients, consultez sa fiche dans notre base "Médicament à délivrance particulière" :
NEXAVAR®


Date de l'AMM : 19/07/2006

Spécialité Commercialisée - Autorisation active

Titulaire(s) de l'AMM : BAYER AG (ALLEMAGNE)

Composition

    SORAFÉNIB 200 mg, sous forme de TOSILATE DE SORAFÉNIB
    Comprimé, administration orale

Présentation(s)

  • Code CIP : 3761372 ou 3400937613729

    4 plaquette(s) polypropylène aluminium de 28 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 31/07/2006
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 100%
    Prix hors honoraire de dispensation : 3 €
    Prix honoraire compris : 4 € (honoraire de dispensation : 1 €)

Groupe générique : SORAFENIB (TOSILATE DE) équivalant à SORAFENIB 200 mg - NEXAVAR 200 mg, comprimé pelliculé

Statut : Princeps

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Prescription réservée aux spécialistes et services ONCOLOGIE MEDICALE
  • Prescription réservée aux spécialistes et services HEMATOLOGIE
  • Prescription réservée aux spécialistes et services CANCEROLOGIE
  • Prescription hospitalière
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement
  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 23/10/2019

    Motif de l'évaluation : Renouvellement d'inscription (CT)

    Valeur du SMR : Insuffisant

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par NEXAVAR (sorafenib) est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication de l’AMM au regard de la prise en charge actuelle.

  • Avis du : 23/10/2019

    Motif de l'évaluation : Renouvellement d'inscription (CT)

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par NEXAVAR reste important dans le traitement du carcinome hépatocellulaire chez les patients de bon pronostic ayant une cirrhose hépatique de stade Child-Pugh A et non éligibles en première intention à un traitement chirurgical ou locorégional ou après échec de ces traitements ainsi que dans le traitement du carcinome thyroïdien différencié.

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 03/06/2015

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : Considérant l’absence de démonstration de gain en survie globale et une détérioration de la qualité de vie mais compte tenu de l’allongement de la médiane de survie sans progression de 5 mois (critère principal) et de l’absence d’alternative thérapeutique validée par l’AMM, la Commission de la transparence considère que NEXAVAR (sorafénib) apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV), en termes d’efficacité, dans la prise en charge du carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou métastatique, différencié, réfractaire à l’iode radioactif.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2044336

  • Avis du : 05/03/2008

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : Compte tenu de la démonstration limitée à une population de bon pronostic, de la quantité d'effet observée et du profil de tolérance, la Commission de la transparence considère que NEXAVAR apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) chez les patients atteints d'un carcinome hépatocellulaire avancé, avec fonction hépatique conservée (stade Child Pugh A), non éligibles à un traitement chirurgical ou loco-régional, ou en échec à l'un de ces traitements.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_642569

  • Avis du : 06/09/2006

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : II (importante)

    Résumé de l'avis : NEXAVAR apporte une amélioration du service médical rendu importante (de niveau II) dans la prise en charge du carcinome rénal avancé après échec d'un traitement préalable à base d'interféron alfa ou d'interleukine 2 ou chez des patients pour lesquels ces traitements sont considérés inadaptés.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_446584



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/02/2021

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK