Date de l'AMM : 18/05/2011

Spécialité Commercialisée - Autorisation active

Titulaire(s) de l'AMM : BRISTOL-MYERS SQUIBB / PFIZER EEIG (ROYAUME-UNI)

Composition

    APIXABAN - 2,5 mg
    Comprimé, administration orale

Présentation(s)

  • Code CIP : 4194544 ou 3400941945441

    Plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 10 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 06/07/2012
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 65%
    Prix hors honoraire de dispensation : 11 €
    Prix honoraire compris : 12 € (honoraire de dispensation : 1 €)

  • Code CIP : 4194550 ou 3400941945502

    Plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 20 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 06/07/2012
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 65%
    Prix hors honoraire de dispensation : 22 €
    Prix honoraire compris : 23 € (honoraire de dispensation : 1 €)

  • Code CIP : 4194567 ou 3400941945670

    Plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 60 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 06/07/2012
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 65%
    Prix hors honoraire de dispensation : 64 €
    Prix honoraire compris : 65 € (honoraire de dispensation : 1 €)

  • Code CIP : 4194573 ou 3400941945731

    60 plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 1 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 06/07/2012
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 0%
    Prix hors honoraire de dispensation : 0 €
    Prix honoraire compris : 0 € (honoraire de dispensation : 0 €)

Information importante du 20/09/2013

Les nouveaux anticoagulants oraux (Pradaxa, Xarelto, Eliquis) : Des médicaments sous surveillance renforcée

Information importante du 27/11/2013

Point sur l'utilisation des nouveaux anticoagulants oraux

Information importante du 22/04/2014

Actualisation du rapport sur les anticoagulants en France : Etat des lieux en 2014 et recommandations de surveillance

Information importante du 24/05/2019

Anticoagulants Oraux Directs (AODs) (apixaban (Eliquis®), rivaroxaban (Xarelto®), dabigatran (Pradaxa®) et edoxaban (Lixiana®/Roteas®) non recommandés chez les patients présentant un Syndrome des Antiphospholipides (SAPL) - Lettre aux professionnels de santé

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 24/01/2018

    Motif de l'évaluation : Renouvellement d'inscription (CT)

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par ELIQUIS 2,5 et 5 mg reste important :
    - en prévention de l’AVC et de l’ES chez les patients ayant une FANV et présentant un ou plusieurs facteurs de risque.
    - dans le traitement de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire et la prévention de leurs récidives chez l'adulte. La Commission souligne que les données disponibles (étude AMPLIFY) portent sur des patients ayant majoritairement reçu une HBPM, une HNF ou du fondaparinux à la phase aiguë (24-36ème heures) de l’événement thromboembolique veineux.
    - en prévention primaire des événements thromboemboliques veineux chez les patients adultes ayant bénéficié d'une chirurgie programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou.

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 24/01/2018

    Motif de l'évaluation : Renouvellement d'inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : Les nouvelles données disponibles ne sont pas susceptibles de modifier l’appréciation précédente de la Commission, qui considère que les spécialités ELIQUIS n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP) et la prévention de la récidive de TVP et d’EP chez l’adulte, qui comprend les AVK et les anticoagulants oraux non-AVK.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2826829;

  • Avis du : 24/01/2018

    Motif de l'évaluation : Renouvellement d'inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : La Commission considère que les spécialités ELIQUIS apportent une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à la warfarine dans la prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients adultes atteints de fibrillation atriale non valvulaire et présentant un ou plusieurs facteurs de risque.
    Les nouvelles données disponibles ne sont pas susceptibles de modifier l’appréciation précédente de la Commission, qui considère que les spécialités ELIQUIS apportent une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) en termes d’efficacité par rapport à l’énoxaparine pour la prévention des événements thromboemboliques veineux chez les patients adultes bénéficiant d’une intervention chirurgicale programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2826829;

  • Avis du : 01/04/2015

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : ELIQUIS n’apporte pas d’amélioration du service médicale rendu (ASMR V) dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP), et prévention de la récidive de TVP et d’EP chez l’adulte.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2038860;

  • Avis du : 17/12/2014

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : La Commission considère que les spécialités ELIQUIS 2,5 mg, comprimés pelliculés et ELIQUIS 5 mg, comprimés pelliculés apportent une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie thérapeutique de la prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique chez les patients adultes atteints de fibrillation atriale non valvulaire (FANV) et présentant un ou plusieurs facteur(s) de risque tels que :
    - antécédent d’AVC ou d’accident ischémique transitoire (AIT),
    - âge = 75 ans
    - hypertension artérielle
    - diabète,
    - insuffisance cardiaque symptomatique (classe NYHA = II).

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2008303;

  • Avis du : 12/06/2013

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : ELIQUIS n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) en prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique (ES) chez les patients adultes atteints de fibrillation atriale non valvulaire (FANV) et ayant un ou plusieurs facteur(s) de risque tels que : antécédent d’AVC ou d’accident ischémique transitoire (AIT) . âge = 75 ans . hypertension artérielle . diabète . insuffisance cardiaque symptomatique (classe NYHA = II). Les patients qui seraient les plus susceptibles de bénéficier de l’apixaban, comme du rivaroxaban et du dabigatran, sont ceux chez lesquels le contrôle de l’INR n’est pas obtenu sous AVK. Ces patients requièrent une surveillance clinique étroite alors que l’absence de nécessité de mesurer le degré d’anticoagulation peut conduire à espacer les consultations de suivi . le suivi étroit en pratique courante ne doit pas être oublié. Les données cliniques de l’apixaban chez les patients âgés (> 75 ans), insuffisants rénaux ou de faible poids corporel, qui sont à risque de saignements, sont actuellement limitées. De plus, les comparaisons indirectes, faites à partir des trois études RELY, ROCKET AF et ARISTOTLE dont la méthodologie et les caractéristiques des patients inclus diffèrent, ne permettent pas de hiérarchiser ces trois médicaments.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_1616483;

  • Avis du : 18/01/2012

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : ELIQUIS apporte une amélioration du service médical rendu de niveau IV (ASMR mineure) par rapport à l'énoxaparine en termes d'efficacité pour la thromboprophylaxie après la pose d'une prothèse totale de genou ou de hanche.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_1215842;



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/08/2019

Maintenant que l’arrêté a été publié au Journal officiel, envisagez-vous de déployer la téléconsultation dans votre pharmacie ?



MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK