LOVENOX 30 000 UI (300 mg)/3 ml, solution injectable - MédicInfo - Médicaments - Le Moniteur des pharmacies.fr

Date de l'AMM : 06/08/1998

Spécialité Commercialisée - Autorisation active

Titulaire(s) de l'AMM : SANOFI WINTHROP INDUSTRIE

Composition

    ÉNOXAPARINE SODIQUE - 300 mg
    Solution, administration intraveineuse, sous-cutanée, voie extracorporelle autre

Présentation(s)

  • Code CIP : 5610708 ou 3400956107087

    1 flacon(s) multidose en verre de 3 ml
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 01/07/1999
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 0%
    Prix hors honoraire de dispensation : 0 €
    Prix honoraire compris : 0 € (honoraire de dispensation : 0 €)

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 15/06/2022

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur du SMR : Insuffisant

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par LOVENOX (énoxaparine) est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication « traitement prolongé de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l'embolie pulmonaire (EP) et la prévention de leur(s) récidive(s) chez les patients atteints d'un cancer actif ».

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 02/04/2008

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : Une réduction du risque de récidive d'infarctus du myocarde a été mise en évidence en faveur de l'énoxaparine (LOVENOX) par comparaison aux HNF mais cet effet clinique a été modeste, sans impact sur la mortalité et a été obtenu au prix d'un risque accru d'hémorragies majeures. Par ailleurs, l'intérêt du traitement par LOVENOX n'a pas été établi chez les patients de plus de 75 ans, chez les patients obèses, en cas d'insuffisance rénale ou lorsqu'une angioplastie secondaire doit-être réalisée dans les 30 jours suivant la fibrinolyse en cas d'échec de celle-ci. Compte tenu des données cliniques disponibles, la Commission considère que LOVENOX est un moyen thérapeutique supplémentaire et n'apporte donc pas d'amélioration du service médical rendu (ASMR de niveau V) par rapport aux HNF dans cette extension d'indication.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_657248



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/05/2024

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !