Date de l'AMM : 12/09/2013

Spécialité Non commercialisée - Autorisation active

Titulaire(s) de l'AMM : GENZYME THERAPEUTICS (ROYAUME-UNI)

Composition

    ALEMTUZUMAB - 12 mg
    Solution, administration intraveineuse

Présentation(s)

  • Code CIP : 5856734 ou 3400958567346

    1 flacon(s) en verre
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 16/02/2020
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 0%
    Prix hors honoraire de dispensation : 0 €
    Prix honoraire compris : 0 € (honoraire de dispensation : 0 €)

Information importante du 30/04/2019

Alemtuzumab (LEMTRADA) : Restrictions d'utilisation en raison d'effets indésirables graves - Lettre aux professionels de santé

Information importante du 08/11/2019

Xeljanz (tofacitinib), Lemtrada (alemtuzumab), ibuprofène et kétoprofène : retour d’information sur le PRAC de novembre 2019 - Point d'information

Information importante du 24/01/2020

LEMTRADA (alemtuzumab) : Restrictions d'indication, contre-indications supplémentaires et mesures de réduction du risque - Lettre aux professionnels de santé

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Réservé à l'usage HOSPITALIER
  • Prescription réservée aux spécialistes et services NEUROLOGIE
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement
  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 03/10/2018

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur du SMR : Modéré

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par LEMTRADA reste modéré dans le traitement des formes sévères de SEP-RR définies par la survenue de deux poussées invalidantes ou plus au cours d’une année, associée(s) à une activité inflammatoire à l’IRM cérébrale (une ou plusieurs lésions rehaussées après injection de gadolinium), malgré un traitement de 1ère ligne ou de 2ème ligne

  • Avis du : 25/10/2017

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur du SMR : Modéré

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par LEMTRADA reste modéré dans le traitement des formes sévères de SEP-RR définies par la survenue de deux poussées invalidantes ou plus au cours d’une année, associée(s) à une activité inflammatoire à l’IRM cérébrale (une ou plusieurs lésions rehaussées après injection de gadolinium), malgré un traitement de 1ère ligne ou de 2ème ligne.

  • Avis du : 06/01/2016

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur du SMR : Insuffisant

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu de LEMATRADA est insuffisant pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale dans les autres formes de SEP-RR concernées par l’indication.

  • Avis du : 06/01/2016

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur du SMR : Modéré

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu de LEMATRADA est modéré uniquement chez les patients ayant une forme sévère de SEP-RR, définie par la survenue de deux poussées invalidantes ou plus au cours d’une année, associée(s) à une activité inflammatoire à l’IRM cérébrale (une ou plusieurs lésions rehaussées après injection de Gadolinium), malgré un traitement de 1ère ligne ou de 2ème ligne.

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 03/10/2018

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : " Prenant en compte :
    - les données initiales démontrant la supériorité de LEMTRADA versus interféron ß-1a dans les SEP RR peu actives .
    - les analyses post-hoc issues des études pivots dans les SEP-RR très actives .
    - l’absence de donnée dans les formes sévères de SEP-RR telle que définies par la Commission .
    - l’absence de données de comparaison directe versus les comparateurs cliniquement pertinents de l’alemtuzumab dans la SEP RR très active alors que ces comparaisons étaient réalisables .
    - les données observationnelles et de comparaison indirecte qui suggèrent l’absence de différence versus les comparateurs cliniquement pertinents en termes de taux annualisée de poussées et/ou de progression du handicap .
    - et le profil de tolérance défavorable de l’alemtuzumab notamment marqué par des risques fréquents d’affections auto-immunes graves et d’infections sévères .
    La Commission considère que LEMTRADA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge des SEP-RR sévères définies par la survenue de deux poussées invalidantes ou plus au cours d’une année, associée(s) à une activité inflammatoire à l’IRM cérébrale (une ou plusieurs lésions rehaussées après injection de gadolinium), malgré un traitement de 1ère ligne ou de 2ème ligne. "

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2877320

  • Avis du : 06/01/2016

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : En l’absence de donnée comparative versus un traitement actif dans les formes sévères de SEP-RR, LEMTRADA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de la sclérose en plaques.

    Lire l'avis : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2590010



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/03/2020

Avec le Covid-19, allez-vous accorder une prime à vos collaborateurs ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK