Date de l'AMM : 28/12/1999

Spécialité Non commercialisée - Autorisation abrogée

Titulaire(s) de l'AMM : RATIOPHARM (ALLEMAGNE)

Composition

    TÉTRAZÉPAM - 50 mg
    Comprimé, administration orale

Information importante du 17/12/2012

Consommation des benzodiazépines : Bien respecter les règles de bon usage pour limiter les risques dont celui de démence - Point d'information

Information importante du 02/07/2013

Suspension des autorisations de mise sur le marché du tétrazépam (Myolastan et ses génériques) - Point d'Information

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 27/04/2011

    Motif de l'évaluation : Réévaluation suite saisine Ministères (CT)

    Valeur du SMR : Insuffisant

    Résumé de l'avis : Conformément aux avis précédents rendus pour les spécialités à base de tétrazépam (MYOLASTAN 50 mg et ses génériques), le service médical rendu par cette spécialité est insuffisant dans l'indication de son AMM pour justifier sa prise en charge par la solidarité nationale.

  • Avis du : 31/01/2007

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR

    Valeur du SMR : Insuffisant

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par cette spécialité est insuffisant dans l'indication de l'AMM.



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/02/2021

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK