Plus facile et plus complexe à la fois :

Quoi de neuf depuis l’édition 2016 du guide de la transaction du Moniteur ?

  • CHAPITRE 1 : 3 questions à Arnaud Loubier, président du directoire d’Interfimo

    Quelle est votre analyse du marché des ventes de pharmacies ? Le marché des cessions et associations est légèrement plus dynamique en 2017 qu’en 2016, mais nous sommes encore loin de l’effervescence à attendre des départs en retraite qui sont inscrits dans la pyramide des âges de la profession. Bon nombre de sexagénaires diffèrent leur sortie : insuffisance des pensions CAVP pour assurer le train de vie, peur de l’inactivité, incertitudes sur le placement du prix de vente de l’officine… Leurs motivations sont diverses et se conjuguent souvent.

  • CHAPITRE 2 : Les 12 points clés de l’installation

    Lorsqu’un pharmacien décide d’acheter une officine, sa réflexion doit s’inscrire dans une démarche préparatoire qui doit le sensibiliser aux bonnes questions. Celles-ci constituent le point de départ d’une bonne préparation à l’acquisition de l’entreprise. Les six cabinets de transaction du groupe PSP Pharma mettent en lumière douze points clés à analyser, qui permettront à l’acquéreur de franchir avec succès toutes les étapes menant à l’installation.

  • CHAPITRE 3 : Ouverture du capital à l’adjoint, opportunités et perspectives

    À l’heure où les titulaires éprouvent des difficultés à trouver preneur pour leur officine, la piste du pharmacien adjoint ou remplaçant en place comme potentiel acquéreur n’est pas à négliger. D’autant que la loi impose, depuis le 1er novembre 2014, d’informer les salariés de tout projet de vente préalablement à la cession.

  • CHAPITRE 4 : Obligations convertibles en actions et fonds d’investissement, principes et clés d’analyse

    Actuellement, les pharmaciens en phase d’installation acquièrent soit un fonds de commerce au travers d’une SEL nouvelle, soit les titres d’une SEL accueillant déjà un fonds de commerce, au travers d’une SPF-PL à constituer. Dans les deux cas, l’approche du projet les conduit à recourir aux financements externes traditionnels, le crédit bancaire, et parfois à des outils qui le sont moins, tels que des obligations, convertibles en actions (OCA) ou non.

  • CHAPITRE 5 : SPF-PL, Pour quoi ? Pour qui ? Quand et comment la mettre en place ?

    La plupart des pharmaciens choisissent à présent d’exercer en société, le plus souvent en SEL, à l’impôt sur les sociétés (IS). Depuis juin 2013, ils peuvent aussi interposer des sociétés holdings ou sociétés de participations financières de professions libérales. La SPF-PL est désormais l’outil juridique, compagnon du pharmacien entrepreneur, particulièrement prégnant pour les nouvelles générations.

  • CHAPITRE 6 : Regroupement d’officines, une opportunité pour les pharmaciens à l’installation

    Le regroupement de pharmacies connaît un succès grandissant depuis plusieurs années, contribuant notamment à un rééquilibrage plus cohérent du maillage territorial, qui plus est dans des zones présentant une surdensité officinale. Il peut procurer des opportunités qui apparaissent évidentes, y compris pour des pharmaciens désireux de s’installer et ne disposant pas forcément de moyens suffisants pour acquérir une officine de taille importante. L’opération achat/ regroupement est certes plus complexe mais elle permet à chaque titulaire d’asseoir le développement de l’officine acquise et d’assurer sa pérennité.

  • CHAPITRE 7 : Valorisation des parts de société de pharmacie. Méthodes d’évaluation, conséquences liées à la position d’associé majoritaire ou minoritaire E 6

    Depuis l’apparition du décret sur les holdings en pharmacie, qui remonte à plus de quatre ans, le constat est sans équivoque : les transactions qui se réalisent sont plutôt des cessions de parts sociales que des cessions de fonds de pharmacie. Un décret de mars 2017 améliore significativement la visibilité de la SPF-PL, notamment lors de la sortie du ou des associés du monde professionnel.

  • CHAPITRE 8 : Départ d’un associé d’une SPF-PL, méthodologie de valorisation et solutions techniques

    Le constat : À ce jour, la création des SPF-PL, ex nihilo ou par apport de titres, ne pose plus de problème particulier dans les plans de financement. Au contraire, l’optimisation fiscale pendant la phase d’endettement facilite le financement des pharmacies et leur mise en œuvre est mieux acceptée par les organismes financiers.



Le feuilletage et le téléchargement en PDF de ce guide sont réservés aux abonnés du Moniteur des pharmacies.

Alarm

Vous souhaitez acheter une pharmacie ?

Recevez par e-mail les offres correspondant à votre recherche.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK