Rechercher un équivalent Comparer avec un autre médicament

CEVAMEC® Bovins Ovins

Solution injectable à base d'ivermectine pour bovins et ovins


Source : RCP du 08/10/2018

Composition

Solution injectable :
IVERMECTINE : 10 mg
Excipients q.s.p. : 1 ml

Indications

• Chez les bovins (bœufs et femelles hors lactation), traitement des infestations par les parasites suivants :
— Strongles gastro-intestinaux (adultes et larves de 4e stade, sauf précision contraire) :
Ostertagia ostertagi, O. lyrata,
Haemonchus placei,
Trichostrongylus axei, T. colubriformis,
Cooperia oncophora, C. punctata, C. pectinata,
Œsophagostomum radiatum,
Nematodirus helvetianus
(adultes seulement), N. spathiger (adultes seulement).
— Strongles pulmonaires : Dictyocaulus viviparus (adultes et larves L4).
— Hypodermes (stades parasitaires) : Hypoderma bovis, H. lineatum.
— Gales :
Psoroptes ovis (syn. P. communis var. bovis),
Sarcoptes scabiei var. bovis.
— Poux :
Linognathus vituli,
Haematopinus eurysternus.

• Chez les ovins, traitement des infestations par les parasites suivants :
— Strongles gastro-intestinaux :
Teladorsagia circumcinta y compris les larves inhibées, T. trifurcata,
Haemonchus contortus
y compris les larves inhibées,
Trichostrongylus axei (adultes), T. colubriformis, T. vitrinus (adultes),
Cooperia curticei,
Œsophagostomum columbianum, O. venulosum
(adultes),
Nematodirus filicollis,
Chabertia ovina,
Trichuris ovis
(adultes).
Ce médicament est aussi efficace contre les souches de Haemonchus contortus et Teladorsagia circumcincta, résistantes au benzimidazole.
— Strongles pulmonaires :
Dictyocaulus filaria (adultes et larves L4),
Protostrongylus rufescens (adultes).
— Œstres nasaux (tous stades larvaires) : Œstrus ovis.

Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
— chez les rongeurs et lapin de compagnie : voies orale ou S.C. 0,2 à 0,5 mg/kg d'ivermectine tous les 10 jours.
Cheyletiellose : voie S.C. 0,6 mg/kg, 3 x à 2 semaines d'écart.
Gale : voie S.C. 0,5 mg/kg, 3 x à 1 semaine d'écart.
Traitement auriculaire : 4 à 5 gouttes à 1% tous les 15 jours.
— chez le furet :
Externe, pour 2 oreilles : localement 1 mg/kg tous les 15 jours (soit 0,1 ml).
Nématodes, acariens : voie S.C. 0,2 à 0,5 mg/kg (soit 0,02 à 0,05 ml/kg), 2 fois à 15 jours d'écart.
Dirofilariose : voies S.C. ou orale 0,1 ml/kg/mois.
— chez les oiseaux : 0,2 mg par animal (soit 0,02 ml/animal), 4 fois à 15 jours d'écart sur la membrane alaire.
— chez les reptiles : voie S.C. 0,2 mg/kg.
Interdit chez les chéloniens.
Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

Présentation(s)

A.M.M. FR/V/8943423 9/2005
Flacon de 50 ml

GTIN 05391510231882

Flacon de 250 ml

GTIN 05391510231899

Flacon de 500 ml

GTIN 05391510231905

CEVA Santé animale

10, avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE
Tél. : 05.57.55.40.40
Dernière version de la monographie : 09/11/2018

Mise à jour :
Modification (nouveau RCP) : biméda devient titulaire de l'AMM

Etes-vous favorable au mouvement de grève aux urgences qui sévit actuellement ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK