27/01/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
retail (c) D.R

La dynamique du e-commerce btoc ne semble pas prête de s’essouffler en France. Après une hausse de 13,5 % à près de 82 milliards en 2017, les ventes en ligne aux particuliers devraient encore progresser de 12 % par an en moyenne pour représenter 115 milliards à l’horizon 2020 (soit 8,5 % de la consommation totale des ménages), selon Xerfi Precepta. Le poids du e-commerce varie toutefois d’un marché à l’autre : 38 % pour les biens culturels mais 17 % pour la mode et seulement 2 % pour l’optique en 2017. Si quelques enseignes parmi les leaders de la distribution française n’ont pas encore de site marchand, les click & mortar rattrapent néanmoins leur retard sur les pure players. Leur part de marché a ainsi doublé entre 2010 et 2017 pour représenter 40 % des ventes en ligne. 






Peggy Cardin-Changizi

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK